· 

3ème degré

Observation de deux personnes qui improvisent à partir du début du mouvement codifié du 3ème degré.

 

Elles sont deux, sans rien se dire.

 

Elles partent ensemble, sans se voir.

 

 

 

Elles glissent dans leurs corps.

 

Elles ont chacune leur charme.

 

Ça y est, elles se rencontrent, autour d'un plateau.

 

 

 

Deux qualités si singulières

 

Elles se rejoignent, s'étirent, se prolongent, se suspendent l'une à l'autre.

 

Elles vont et reviennent entre l'une et elles-mêmes, sans jamais se toucher.

 

Chacune a son chemin, différentes – mais ensemble.

 

 

 

Voir comment elles s'y prennent.

 

Voir jusqu'à l'intérieur.

 

L'intérieur de leurs ventres, qu'elles se livrent, qu'elles nous donnent.

 

 

 

Avec leurs fragilités, leurs sensations, leurs émotions.

 

Leurs mouvements font du bien par où ils sont regardés.

 

 

 

Chaque instant est précieux.

 

Écrire commentaire

Commentaires: 0